16 ans et Papa de Marilou Addison

16 ans et papa.jpgRésumé

À seize ans, tout ce qui m’intéresse, c’est le prochain party où j’irai, et les filles que je réussirai à séduire. À quoi bon me soucier de demain ? Je ne songe qu’à mon propre bonheur, et ça me va. Après tout, on n’a qu’une vie à vivre, non ?

Ça, c’était avant l’appel d’Andréanne, cette fille que je connais à peine. Avant qu’elle m’annonce qu’un bébé grandissait dans son ventre. Et que j’en étais le père…

Moi, papa ?

Il n’en est pas question ! Je ne veux pas de cet enfant ! Je refuse de m’imaginer dans le rôle du père parfait. Le mien a foutu le camp il y a bien longtemps, alors je ne saurais pas comment m’y prendre. Mais ma mère insiste. Elle tient absolument à ce que je passe un test de paternité. À ce que je m’occupe du bébé, si c’est bel et bien le mien.

Et à ce que je devienne responsable.


Ma Chronique

Cette maison d’édition m’intriguait depuis un certain temps, en particuliers la collection Tabou car comme son nom l’indique, les livres de cette collection traite de sujet « tabou ». J’ai voulu commencer par « 16 ans et papa » car j’aime le thème abordé et surtout le fait que l’on suive le père et non la mère.

La lecture fut très rapide et j’ai vraiment beaucoup apprécié. Dès les premières lignes, j’ai été happé. Benjamin est un garçon qui comme j’aime le dire, un petit « con ». Il est comme tout les adolescent de son âge (qui ne pense qu’a sortie, à draguer etc.).

J’ai beaucoup apprécié la façon dont il va gérer les choses car pour le coup sa vie va changer du tout au tout. Il va d’abord avoir peur et fuir mais petit à petit, il va prendre conscience et surtout il va apprécier d’être père et d’avoir un rôle si important. Jamais il ne renieras ou refuseras son rôle de père, il prendra toujours ces responsabilités. Tout cela va le faire grandir si bien qu’il n’arrivera plus à être sur la même longueur d’ondes que ces amis.

En parallèle, nous allons aussi comprendre ces peurs car il n’a pas eu une enfance facile des secrets de familles vont être dévoilés.

Avant de débuter l’histoire, j’étais persuadé que la mère du bébé allait l’abandonner et que Benjamin aurait eu l’entière responsabilité. À ma grande surprise cela ne s’est pas passé comme ça. Cela aurait pu être une déception pour moi mais, grâce à la présence de la maman, on nous permet aussi de comprendre de loin l’effet d’être mère (baby-blues, burn-out).

J’ai aimé le fait de suivre Benjamin à différents temps afin de voir son évolution ainsi que celle du bébé.

Le vocabulaire utilisé peut-être un peu déstabilisant car c’est un livre québécois par conséquent, il peut y avoir des expressions que l’on ne connait pas, mais cela n’enlève rien à la compréhension de l’histoire et justement j’ai trouvé que cela donnait plus de punch qu’une écriture lisse.

Il est difficile d’en dire plus car dans cette chronique je dévoile un peu l’histoire.


En Bref

Une lecture que j’ai adoré, qui permet d’avoir une autre version sur les ado-parents. Le point de vue du père est très intéressant et novateur. L’écriture est addictive.


Les Points Positifs

  • Le thème
  • L’écriture
  • Le rythme
  • L’évolution de Benjamin

Les Points Négatifs


Ma Note

4,75/5


Et toi, l’as-tu lu ? Qu’en as-tu pensé ? 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s