Le Monde des Férals #1 de Jacob Grey

le monde des ferals 1Résumé

Abandonné par ses parents, élevé par des corbeaux, hanté par les ténèbres.
A treize ans, Crow a pour amis des corbeaux et vit seul au sommet d’un arbre, dans le parc abandonné de la sinistre ville de Blackstone… Crow ne parle pas, il croasse. Il ne court pas, il bondit de toit en toit. Jusqu’au jour où un clochard le désigne comme un Feral : un être capable de parler aux animaux et de partager leurs pouvoirs… Il va devoir trouver des alliés s’il veut vaincre le Tisseur, redoutable Feral araignée qui projette d’étendre sa toile mortelle sur la ville…


Ma Chronique

Ce livre .tait dans ma PAL depuis quelques temps, je l’avait même oublié mais maintenant le voilà sortie et lu.

Ce fut une bonne lecture mais sans plus.

J’ai aimé l’atmosphère que l’auteur transmet, ca m’a fait penser a l’époque ou je regardait The Crow à la télévision.

Le principe est vraiment très intéressant. Au début j’étais un peu perdue car on ne nous dit rien. On sait juste que Crow a été élevé et parle aux corbeaux c’Est tout. Au final, il plus que ca et j’ai bien aimé. Le problème c’est que j’Ai trouvé ces révélations tardives et du coup je me sentais perdue jusque là.

Ensuite, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup trop de coïncidences et que l’univers restait très superficiel. J’ai eu du mal à me projeter à un genre d’époque ou quelques choses auxquels j’aurais pu m’imaginer un décor.

J’en reviens au coïncidence, honnêtement je pense que c’Est le point faibles car au final ce qui arrive ne serait pas arriver, l’histoire n’aurait pas lieu d’être. Bon dans la plupart des histoire c’est comme ca, mais là je l’ai beaucoup trop ressentis.

Autrement, j’ai vraiment bien aimé. Les corbeaux m’ont fait beaucoup rire. Chacun a sont petits caractères et leurs répliques sont très drôles.

Je ne pourrais pas parler des autres aspects car comme je l’ai dit on l’apprend tardivement et du coup se serait vous spoiler ces passages.

Il y a eu des rebondissements, mais malheureusement pour moi cela ne m’a pas surprise car il était facile de s’en douter.

La fin n’appelle pas forcement à lire la suite. On se rend compte que Crow se prend maintenant pour un justicier. Je la lirais surement car maintenant que j’en sais plus, cela me paraitra moins compliqué a rentré dans cet univers et puis le format est assez court et la lecture très rapide.


En Bref

Un premier tome en demi teinte car les explications sont tardives et il y a beaucoup trop de coïncidences. L’histoire reste assez superficielle mais au final j’ai bien aimé le principe, j’ai adoré les corbeaux mais certains faits sont tirés par les cheveux.


Les Points Positifs

  • Le principe
  • Les Corbeaux
  • La fluidité de l’écriture

Les Points Négatifs

  • L’univers qui est bien mais reste superficiel
  • Trop de coïncidence
  • Les explications tardives

Ma Note

3,75/5


Et toi, l’as-tu lu ? Qu’en as-tu pensé ? 🙂

Publicités

Un commentaire sur « Le Monde des Férals #1 de Jacob Grey »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s