Hate List de Jennifer Brown

hate list

Résumé

« C’est moi qui ai eu l’idée de la liste.

Je n’ai jamais voulu que quelqu’un meure.

Est-ce qu’un jour, on me pardonnera ? »

C’est ce que pense Valérie effondrée après un drame inexplicable survenu au lycée.

Son petit ami Nick a ouvert le feu dans la cafétéria, visant un à un tous les élèves de la liste.

Cette fameuse liste qu’ils avaient écrite pour s’amuser et où figurent ceux qui étaient odieux, lâches, méprisants.

Maintenant, ils sont blessés ou morts. Et Nick s’est suicidé.

Mais Valérie, elle, est toujours là, enfermée dans une bulle de questions sans réponses. Jusqu’au matin où elle se lève, et quitte sa chambre pour retourner au lycée.


Ma Chronique

Le livre est rythmé par des chapitres se situant après la fusillade et d’autre sous forme d’un journal avant la fusillade.

Le livre est rythmé grâce à différentes parties :

La première partie est cadencée par le déroulement de la journée de la fusillade ainsi que par le retour de Valérie quelque mois après au lycée. On ressent la lourdeur de l’ambiance quand elle arrive au lycée, les regards, les accusations, les amitiés brisées.

La deuxième partie est rythmée essentiellement par la convalescence de Valérie, et ces rendez-vous avec le psychologue, la présence de l’inspecteur de police qui a son avis sur la culpabilité ou non de Val.

La troisième partie se situe l’année du retour de Valérie, ici est développer la cellule familiale de Valérie qui a totalement éclaté. Sa relation avec son père quasi-inexistante, sa mère qui flippe pour un rien, il ne reste que son frère que l’on voit peu mais on ressent le soutient qu’il lui porte pendant le début de cette partie. Et bien sûr on retrouve son thérapeute que personnellement j’ai adoré. On retrouve aussi Valérie essayant de se réintégrer à la vie scolaire, se faire des amis, participer à des activités extra-scolaires. On ressent énormément la souffrance de Val. Certaines personnes veulent lui venir en aide et s’aider eux-mêmes comme une thérapie mais elle refuse. J’avais tellement envie de l’aider à se reconstruire. L’aide qu’elle trouve au sein de certaine personne est magnifique, elle arrive à trouver une échappatoire qui lui permet de s’évader et de poser à plat toute ces pensées.

La quatrième et dernière partie est la journée des remises de diplôme 1 an après la fusillade où l’on découvre comment Valérie a réussi à se reconstruire et à retrouver une situation « normale ».

Pendant la majorité du livre nous sommes centrés sur Val et sa reconstruction mais à un moment, tout éclate et je me suis rendu compte que j’étais égoïste car je ne pensais qu’à Val alors que beaucoup d’autres personnes ont énormément souffert. Je sais que le livre parle essentiellement d’elle mais à un moment quelqu’un va lui fait prendre conscience qu’elle n’est pas la seule à avoir souffert et sa réaction a été identique à la mienne.

Ce livre raconte un drame et je me suis sentie mal pendant le livre mais la fin (un peu à la bisounours) m’a pleurée, j’ai trouvée la réaction des gens tellement magnifique. J’ai été comme fière du chemin que Val a parcouru pour en arriver à ce qu’elle est devenue à la fin du livre.


Note

4.5/5


Et toi, L’as-tu lu ? Qu’en as-tu pensé ? 🙂

Publicités

5 commentaires sur « Hate List de Jennifer Brown »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s